Comic, Ilustracion, Animación, Pintura, Fragmentos de la enciclopedia defica, La mansión de los Pampín, Stratos, Tangencias, Trazo de tiza, Quotidianía delirante, Cronicas incongruentes, Pedro y el lobo, Manuel Montano, Los compañeros de la orde de la piedra, O casi, Acuarios, De Profundis, Men in black, Xabarin club y los vigilantes del camino, El padrino, Ardalén, Xabarin, bande desinée, fumetto, quadrinhos, banda deseñada

êtes-vous:Au passage... / Réflexions de Leonardo à Amboise

Recommandez

  • Nom de votre ami
  • E-mail ami
  • Votre nom

Réflexions de Leonardo à Amboise

Je pensais quil y avait deux ans, peut-tre trois... Mais ctait en 2004, lorsque ngel de la Calle (Modotti, una mujer del siglo XX, litt. Modotti, une femme du XXe sicle ) ma propos une collaboration dans le livre thmatique que la Semana Negra publie toutes les annes. Le sujet est choisi de la faon la plus arbitraire possible dimaginer (jaime bien ce
systme-l...), et cette anne avait t Le collgue Leonardo. Certainement monsieur Da Vinci aurait eu plus dune semaine noire dans sa vie si agit mais, au-del de ce point-ci, le rapport entre ce gnie et le meilleur festival de roman policier de la plante chappe mon jugement.

Permettez-moi maintenant une teinte rudite : pendant ses dernires annes de vie, Leonardo avait abandonn soudainement lItalie (laquelle nexistait pas encore telle quelle est), se rfugiant en France, Amboise, sous la protection de Franois I. Le monarque avait mis sa disposition le chteau de Le Clos Luc, une rsidence et des jardins magnifiques, 500 m du palais royal. On dit quil existe un passage souterrain qui communique la maison avec le palais, travers lequel le roi Franois avait lhabitude de rendre visite au matre nimporte quelle heure du jour.

On dit que Leonardo avait voyag lger mais, parmi ces biens, il emportait La Gioconda, qui est reste en France en tant que rsidant avec certificat de nationalit.

Le texte est en espagnol et, mme si rduit, je crois quil est lisible.

Galerie

powered by paginasweb.es